Il faut dire que je suis tombée dans la marmite étant petite... - No Surrender
24 mars 2012

Il faut dire que je suis tombée dans la marmite étant petite...

Peut-être certaines et certains d'entre vous le savaient, cette semaine se tenait à Bordeaux la Semaine de l'Industrie et les finales régionales des Olympiades des Métiers. C'est à dire qu'au parc des Expositions, un immense hangar était rempli de stands où des jeunes exercaient leur métier : des cuisiniers, des pâtissiers, des soudeurs, des plâtriers, des web-designers... Partout on prônait l'apprentissage, et ça tombe bien je suis une de ses plus grandes fans ! Bon, pas fan, mais défenseuse, car si ça n'existait pas, je ne sais pas si je serais en train de préparer un diplôme d'ingé. 

Bref, Jeudi 22 Mars était organisée la remise des prix de la Vocation Féminine, une façon de récompenser 10 nanas de tous âges et tous horizons, qui baignent dans l'Industrie et qui adorent ça. Mon Boss m'a demandé d'y participer, et je lui en suis vraiment reconnaissante, car c'est quelque chose qui me tient à coeur, je crois que vous l'aurez remarqué. 

Bref encore, j'ai donc préparé une lettre dans mon style à moi, expliquant que je suis tombée dans une marmite remplie de composants électroniques quand j'étais toute petite. Il y avait des condensateurs, des transistors, des grosses résistances multicolores, une profusion de bizarreries auxquelles je me suis attachée. Je voyais les cartes électroniques comme de minuscules villes dont les composants étaient les buildings. En gros, j'étais une gamine sous acide qui découvrait l'électronique. Après est venue l'informatique, et quel coup de foudre ! Je me souviendrai toujours quand j'étais à l'hôpital toute petite, mon père m'avait prêté son énorme ordinateur portable (genre 5 cm d'épaisseur, joli score!) et je jouais à Tomb Raider 2 en expliquant tout bien aux infirmières. C'était cool. Je n'ai jamais arrêté d'ailleurs, et même si les jeux sont vachement plus beaux aujourd'hui, les anciens dégagent quand même une atmosphère inimitable

Donc j'ai donné ma lettre, mon petit CV bleu et vert (bah tiens ! C'est moche la vie sans couleurs !) et avant-hier, je me suis rendue à la remise des prix. Avec, roulements de tambour, Nadine Morano ! (Si on était face à face, tu aurais bien pu distinguer le sarcasme sur mes lèvres) Qui vient défendre l'apprentissage et qui ne glisse pas un mot sur les femmes (alors que quand même, on est là pour ça aussi non?). Et qui campe sur ses positions comme quoi la femme choisit sa bagnole en fonction de la taille du coffre, pour les courses et la poussette. Bref, quitte à rencontrer une Ministre, j'aurais préféré quelqu'un d'autre !

Et puis s'en suivent trente longues minutes de discours, vaguement politique (bah! Ca sent bon la campagne électorale tout ça !). Trente minutes à l'issue desquelles un monsieur donne le nom des dix lauréates, en glissant quelques mots sur le parcours de chacune. Elles se voient remettre un énorme bouquet de pivoines et une petite enveloppe mystérieuse. Je commence à jeter un oeil à mon téléphone pour voir l'état de la rocade, bah ouais il va peut-être falloir rentrer quand même. Et puis, le monsieur appelle mon nom. Rouge Fraise, je m'approche, un grand sourire, une grande dame (et elle est toute petite, c'est "grande" dans l'autre sens) me remet un bouquet et une enveloppe en me soufflant Bravo. Moi je souffle Merci beaucoup, parce que c'est grâce à elle que je suis dans mon entreprise aujourd'hui. Et puis, Nadine m'aggripe le bras, me dépose un peu de son fond de teint sur les joues, et hop je monte sur l'estrade rejoindre 9 Autres Nanas

Le reste, c'est pour dire que je suis très honorée de cette récompense, et que je vais continuer à clamer haut et fort que les femmes ont leur place dans l'industrie, et pas qu'un peu même. Et qu'en plus, on peut très bien assembler des cartes mères avec une manucure toute fraîche (pour autant qu'on ne tienne pas trop à la-dite manucure :'D ) et des talons hauts. Vive les femmes geek ! Et toutes les autres aussi.


girl+geek-265x350

 (mon seul regret étant que la fille ci-dessus ne soit pas brune) (no offense ;D) 

Posté par alyzeeroussel à 11:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#] Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commentaires sur Il faut dire que je suis tombée dans la marmite étant petite...

    Y'avait quoi dans l'enveloppe ?
    Félicitations à toi !

    Posté par Elsa Saône, 24 mars 2012 à 11:18
  • Haha j'ai oublié de le dire xD
    Il y avait un chèque de 800 € ! Presque un mois de salaire, j'étais fort contente!

    Posté par Alyzée, 24 mars 2012 à 11:21
  • Félicitations, Alyzée ! Et je plussoie tout ce que tu as dit : soyons geeks et féminines jusqu'au bout des ongles ! ^^

    Posté par Juliaberries, 24 mars 2012 à 12:09
  • Hiii je te reconnais bien là ! on est tous fiers de toi, et on te souhaite de continuer à réussir tout ce que tu entreprends

    Posté par Camille, 24 mars 2012 à 12:56
  • Cool !!! Et félicitations !!!
    J'aime bien la marmite de composants électroniques ^^

    Posté par Arsinoe Crapaude, 24 mars 2012 à 15:20
  • Félicitations !!! ♥♥♥

    Posté par Hachi, 24 mars 2012 à 18:21
  • Huhu merci les filles ! Vos messages me font fort plaisir

    Posté par Alyzée, 25 mars 2012 à 18:02
  • Merci de m'avoir répondu pour la RMS et d'avoir pris le temps de regarder mon blog

    Posté par Morgane, 03 avril 2012 à 22:14
Laisser un petit message